Terme à rechercher
Page 18 de 87 << < 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 30 60 > >>

ANIMAUX

Les dieux sont des représentations imagées de certaines constantes naturelles de la psyché inconsciente et de la manière dont se comporte la personnalité émotionnelle et, imaginative. Comme on le sait, Jung a appelé ces constantes des archétypes. Il s'agit de structures innées impossibles à expliquer, qui produisent chez l'être humain, toujours et partout en temps et lieux voulus, des idées, des représentations mythologiques, des sentiments et des émotions identiques parallèlement aux instincts qui sont nos impulsions dynamiques de l'espèce. Ces figures symboliques archétypiques étaient en principe supposées exister dans un univers extérieur à l'individu, matériel et visible ou au contraire spirituel et invisible ; mais déjà, peu à peu, chez les hommes de l'antiquité tardive germa l'intuition qu'elles provenaient plutôt d'un monde spirituel intérieur qu'ils ne connaissaient pas. Ceci conduisit à une conception nouvelle et intéressante de la personnalité humaine P.37 que nous a transmise Isidore, fils du gnostique Basilide, à savoir que l'homme (ou son Moi) posséderait en outre, une « prosphyes psyche » (un développement d'âme supplémentaire) constitué d'âmes animales comme celles de loups, de singes, de lions etc. Celles-ci représenteraient des états affectifs qui pousseraient l'homme à s'engager contre sa volonté dans des actes nuisibles. Le gnostique Valentin, par contre, a émis l'idée que de tels appendices (prosartemata) pourraient aussi être des esprits habitant l'individu. Ces esprits, (pneumata) entraîneraient les hommes vers des désirs indécents en les troublant par des images de plaisir les envahissant dans un état nébuleux de luxure. Tandis que les âmes animales tendent à représenter plutôt l'aspect instinctuel, il semble que les esprits et les dieux représentent davantage les contenus archétypiques, c'est-à-dire spirituels, de l'inconscient, quoique le sens se recoupe dans chacun de ces domaines, ce qui n'est pas étonnant étant donné la relation étroite qui existe entre esprit et instinct.

Bienvenu sur notre première application nommé Eros.
Le module Eros est une bonne solution de remplacement à nos gribouillis parfois même de couleur fluo ou rouge dans nos livres qui pourtant nous sont si chère, les rendant ainsi peux partageable.
D'expérience, reformater mes notes sous forme écrite m'est bien plus porteur que de lire et même rechercher le livre ou j'y ai souligné ce que je cherche, celui-ci bien rangé « quelque part ». D'autant qu'il existe pléthore de crayon scanner qui font cela très bien pour nous.


Cette application a été développée en Oxygene pour dot net 4.0 en tant que module de NorpaNetl sous l'excellente base de données FirebirdSQL 2.5.2 par Tetrasys


Eros  est, actuellement, en lecture seul. Dans les futurs évolutions, les utilisateurs authentifié sur adhes.net pourront y partager (s'ils le désir) eux-mêmes leur notes. En attendant, il vous est toujours possible de me faire parvenir votre matériel sous format Excel ou autre, je me ferai un plaisir de les y encoder.