Terme à rechercher
Page 41 de 87 << < 30 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 60 > >>

Mutilation-se couper le petit doigt:

Le fait de se couper le petit doigt implique un énorme sacrifice, le don d'un morceau de sa propre chair et la douleur qui l'accompagne ; la tâche eût été trop facile avec le présent de Vénus.

La magie ne suffit plus, la femme doit accepter de souffrir concrètement et payer de sa personne si elle veut se développer et accomplir sa propre personnalité.

Mais ce passage présente un autre aspect intéressant : on se sert des doigts comme de crochets ; en couper un signifie perdre un crochet.

Ce sacrifice se situe donc au niveau des souhaits de l'ego.

Ce qu'il faut sacrifier pour rencontrer véritablement l'amour, c'est la tendance aux intrigues que la femme risque de mêler à ses sincères élans amoureux.

Il est dans sa nature de « filer » des rêveries où elle combine les événements de façon à ce qu'ils satisfassent ses désirs.

Sectionner le doigt signifierait renoncer radicalement aux projections de l'ego et à ses ruses, à ses complot et à ses tentatives égoïstes en vue de prendre à l'hameçon l 'être désiré.

Souhaiter que le crochet tienne et qu'une relation durable s'ensuive est légitime, mais manipuler et forcer volontairement les événements ne l'est pas.

Le point crucial est de savoir si la recherche de l'autre est indiquée par le Soi : si elle ne l'est pas, elle doit être sacrifiée.

Le petit doigt est en relation avec Mercure, avec l'intuition : « mon petit doigt m'a dit » , utilisée pour manipuler le partenaire et l'amener exactement à ce que l'on désire.

Le sacrifice du doigt serait la fin de toute machination ou projet mercurieIs, ou pIutôt du mauvais usage que l'ego en fait...

Ce serait cesser de se servir de l'intelligence de la sorcière a des fins égotiques, car la femme qui utilise ces ruses croit prendre l'homme à son hameçon alors qu'elle y mord elle-même. Elle tombe dans son propre piège et perd sa liberté...

Parfois une femme rentre en analyse pour des motifs purement égotiques...

C'est là un tournant crucial et dangereux du processus d'individuatiun de la femme.

Aimer quelqu'un est évidemment tout à fait légitime, mais encore faudrait-il ajouter : « Si Dieu le veut », sacrifier les projets de l'ego et s'en remettre totalement au Soi.

Chez une femme, c'est Ie sacrifice de l'ego en amour qui est le plus important, tandis que chez l'homme c'est souvent ses conceptions du monde ou sa situation sociale.

Bienvenu sur notre première application nommé Eros.
Le module Eros est une bonne solution de remplacement à nos gribouillis parfois même de couleur fluo ou rouge dans nos livres qui pourtant nous sont si chère, les rendant ainsi peux partageable.
D'expérience, reformater mes notes sous forme écrite m'est bien plus porteur que de lire et même rechercher le livre ou j'y ai souligné ce que je cherche, celui-ci bien rangé « quelque part ». D'autant qu'il existe pléthore de crayon scanner qui font cela très bien pour nous.


Cette application a été développée en Oxygene pour dot net 4.0 en tant que module de NorpaNetl sous l'excellente base de données FirebirdSQL 2.5.2 par Tetrasys


Eros  est, actuellement, en lecture seul. Dans les futurs évolutions, les utilisateurs authentifié sur adhes.net pourront y partager (s'ils le désir) eux-mêmes leur notes. En attendant, il vous est toujours possible de me faire parvenir votre matériel sous format Excel ou autre, je me ferai un plaisir de les y encoder.