Terme à rechercher
Page 44 de 87 << < 30 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 60 > >>

Les 4 stades de l'Anima ou les 4 degrés de l'Eros hétérosexuel

L'Antiquité tardive connaissait déjà la fameuse échelle des quatre :

Chawwa (Eve), Hélène (de Troie), Marie et Sophia.

Dans le Faust de Goethe : on y rencontre d'abord Marguerite, personnification d'une relation d'ordre purement instinctuel (Eve) ; puis Hélène, qui est une figure de l'anima (Un excellent exemple en est l'Hélène (Séléné) de Simon le Mage.) ; ensuite Marie, en tant que personnification de la relation céleste, c'est-à-dire religieuse et chrétienne ; enfin l'Éternel Féminin (Sophia), expression qui désigne la Sapientia alchimique.

Il s'agit ici de quatre degrés de l'éros hétérosexuel, voire de quatre niveaux de l'image de l'anima, donc de quatre stades de la culture de l'éros.

Le premier stade, celui de Chawwa, Eve, la terre, est uniquement biologique ; la femme y signifie la mère et ne représente rien d'autre que ce qui doit être fécondé.

Le deuxième stade concerne un éros à prédominance encore sexuelle, mais de caractère esthétique et romantique, et la femme y possède déjà quelques valeurs individuelles.

Le troisième stade élève l'éros à la vénération la plus haute et à la dévotion religieuse, et ainsi le spiritualise. Contrairement à Chawwa, il s'agit ici de maternité spirituelle.

Le quatrième degré enfin éclaire un aspect qui, de façon inattendue, va plus loin encore que le troisième stade, pourtant difficilement surpassable : c'est la Sapientia.

Mais en quoi la sagesse pourrait-elle bien l'emporter sur ce qu'il y a plus saint et de plus pur ? Uniquement sans doute dans cette vérité qui veut que bien souvent un peu moins signifie davantage.

Ce degré représente une spiritualisation d'Hélène, c'est-à-dire de l'éros pur et simple. C'est pourquoi la Sapientia est mise dans un certain parallèle avec la Sulamite du Cantique des Cantiques.

Il y a non seulement des pulsions différentes que l'on ne peut, sans violence, réduire les unes aux autres, mais il y a aussi les différents plans sur lesquels elles peuvent s'exercer. P.27

Bienvenu sur notre première application nommé Eros.
Le module Eros est une bonne solution de remplacement à nos gribouillis parfois même de couleur fluo ou rouge dans nos livres qui pourtant nous sont si chère, les rendant ainsi peux partageable.
D'expérience, reformater mes notes sous forme écrite m'est bien plus porteur que de lire et même rechercher le livre ou j'y ai souligné ce que je cherche, celui-ci bien rangé « quelque part ». D'autant qu'il existe pléthore de crayon scanner qui font cela très bien pour nous.


Cette application a été développée en Oxygene pour dot net 4.0 en tant que module de NorpaNetl sous l'excellente base de données FirebirdSQL 2.5.2 par Tetrasys


Eros  est, actuellement, en lecture seul. Dans les futurs évolutions, les utilisateurs authentifié sur adhes.net pourront y partager (s'ils le désir) eux-mêmes leur notes. En attendant, il vous est toujours possible de me faire parvenir votre matériel sous format Excel ou autre, je me ferai un plaisir de les y encoder.