Terme à rechercher
Page 49 de 87 << < 30 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 60 > >>

Instinct:

Jung tient les instincts pour plus archaïques, antérieurs et extérieurs à la psyché ( ectopsychique) et caractérisés principalement par leur caractère compulsif.

L'instinct est donc sujet à être " psychisé ", c'est-à-dire qu 'il peut être modifié selon, et par diverses structures psychiques.

Ce processus de « psychisation » lui donne la coloration que nous connaissons.

C'est là l'instinct vécu, senti et observé dans le comportement.

Jung présente " l' instinct ", en termes de modéles de comportements à organisations stables, données biologiques propres aux organismes en général ; ils sont caractérisés par la compulsion et le déclencbement automatique en vue de leurs satisfactions spécifiques.

La psyché peut domestiquer leur caractère compulsif (ou les intensifier), en retarder le déclencbement ou modifier les objets de leur satisfaction.

Tout ce que nous connaissons en nous-même de l'instinct est déja passé par des processus de psychisation. Nous ne le percevons que déja filtré par le prisme de notre psyché.

Jung décrit cinq groupes instinctuels fondamentaux qu'il résume ainsi : la faim, la sexualité, le besoin d'activité, la réflexion et enfin l'instinct créateur.

Les quatre premiers sont analogues aux grands groupes établis par Konrad Lorenz : nourriture, reproduction, agression et fuite.

L'agression peut se comparer au " besoin d'activité, et la fuite à la "réflexion", qui selon Jung, constitue une reflexio, un « repliement » devant le stimulus, une « rentrée en soi », loin du monde et de l'objet, au profit des images et des expériences psychiques.

En tant qu'instinct, la création est une nécessité vitale, et sa satisfaction est favorable à la vie.

Selon la conception jungienne de l'homme, activité et réflexion ne suffisent pas ; il existe une cinquième composante, aussi fondamentale chez l'homme que la faim et la sexualité, sa quintessence : la créativité.

Bienvenu sur notre première application nommé Eros.
Le module Eros est une bonne solution de remplacement à nos gribouillis parfois même de couleur fluo ou rouge dans nos livres qui pourtant nous sont si chère, les rendant ainsi peux partageable.
D'expérience, reformater mes notes sous forme écrite m'est bien plus porteur que de lire et même rechercher le livre ou j'y ai souligné ce que je cherche, celui-ci bien rangé « quelque part ». D'autant qu'il existe pléthore de crayon scanner qui font cela très bien pour nous.


Cette application a été développée en Oxygene pour dot net 4.0 en tant que module de NorpaNetl sous l'excellente base de données FirebirdSQL 2.5.2 par Tetrasys


Eros  est, actuellement, en lecture seul. Dans les futurs évolutions, les utilisateurs authentifié sur adhes.net pourront y partager (s'ils le désir) eux-mêmes leur notes. En attendant, il vous est toujours possible de me faire parvenir votre matériel sous format Excel ou autre, je me ferai un plaisir de les y encoder.