Terme à rechercher
Page 53 de 87 << < 30 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 > >>

OEDIPE ET LES DIFFERENTS SENS PSYCHOLOGIQUES DU MYTHE

Le mythe d'Odipe était dans la Grèce antique à la fois mythe de vie et mythe de mort. ... Odipe est en outre celui qui devine l'énigme du sphinx et sauve la cité en découvrant l'homme sous les termes masqués de la mortelle devinette. Mais le mythe d'Odipe reste un mythe de mort parce que le clairvoyant ne parvient pas à l'être pour lui-même et finit significativement par se crever les yeux. En outre, et surtout, c'est un mythe de la fatalité. . Le mythe d'Odipe s'inscrit dans la génération même et comme le mythe cosmique grec d'Ouranos et Kronos, comme mythe des générations englouties et des répétitions inéluctables. Freud opère une certaine « reprise philosophique du mythe » .. lorsqu'il fonde sur ce thème, « complexe nucléaire des névroses », le mécanisme de répétition de la névrose elle-même. Mais le mythe psychanalytique comporte à son tour les deux dimensions vitale et létale. Mythe de vie en tant qu'il démystifie un thème enfoui, en tant que « hanté par l'antériorité » .. il ne réduit pas la psyché au niveau qu'il en éclaire ; mythe de mort s'il est pris à la lettre et obture de ses constructions trop claires les voies possibles de son dépassements. . le langage s'aliénant à lui-même et décollant de la problématique toujours renaissante de la réalité. (Le Grand désaroi)

... Eve qui enfante Caïn ne l'enfante pas dans un rapport d'amour conjugal. Elle s'écrie .. : « Kaniti Iysch êt Hachem » .. en gros : « J'ai acquis un fils de l'Eternel » et, presque, « J'ai acheté », sorte d'hypothèque .. la particule êt signe du complément d'objet direct à la fois sur l'homme et sur Dieu. Or, cet homme est un meurtrier. Sans autre forme spécifique Eve enfante ensuite Abel, la victime. Les deux rivaux sont, par essence, non viables. Le Zohar commente qu'Eve n'a pas eu un « vrai » rapport avec son mari. Lorsque, après le drame, Adam connut à nouveau Eve, sa femme, Eve le nomme Seth et commente que Dieu lui a accordé une nouvelle postérité au lieu d'Abel que Caïn a tué. Celui-ci ne sera ni bourreau ni victime. Accordé par Dieu et non extorqué à Dieu, il engendre à son tour Enoch autre nom pour désigner l'homme. Et l'histoire recommence ... lorsqu'Adam engendre Seth « il engendre un être son image et à sa ressemblance » ; cette fois la ressemblance première, celle du couple, est perpétuée. La naissance passe donc par les entrailles du couple et par leur phantasme, par la « connaissance » sexuelle et par l'image que s'en font les partenaires. L'humanité véritable se perpétue dans cette vigilante attention de l'un à l'autre et tout enfant qui naît d'un ajustement insuffisant est déjà fragilisé, tout enfant qui naît d'un phantasme gauchi est menaçant ou menacé. En ce sens le judaïsme n'accepterait pas le thème chrétien de la naissance surnaturelle de Jésus. Ou bien il l'interpréterait cet autre « enfant de Dieu » dans la thématique de la mort qui plane sur le bourreau ou sur la victime. . Reste que pour le judaïsme la naissance s'inscrit dans une thématique de la créativité qui implique que la procréation ne se réduise pas à sa plus simple expression ou à certaines mégalomanies. Caïn

« acquis de Dieu» n'est pas tout à fait un homme, Abel, qui semble né par hasard ne l'est pas non plus. Le couple doit naître lui-même avant de procréer un « vrai » enfant. Belle prémonition de toutes les théories freudiennes sur les enfants-compensations, enfants-pénis, etc. sur lesquels planent les désirs aliénés des parents. Il est des mythologies où l'enfant est voué à la mort. Ne serait-ce pas justement parce qu'il n'est pas né d'un couple s'assumant comme tel ? Est-il péché originel plus tangible que celui de notre origine ? L'enfant non désiré, tarte à la crème des psychanalystes, et l'enfant mal désiré, en porte à faux sur le désir de ses parents, n'est-il pas essentiellement hanté par ce secret de son origine qui le planifie de travers, le jette au monde et en même temps le rejette ou le désire autre qu'il n'est ?

Le complexe d'Odipe .. est le résultat « vertical » - en coupe sur les générations d'un trouble horizontal qui affecte le couple originel, en lutte, en guerre, affronté sexuellement et non pacifié dans le face à face qui précède le double don de soi. L'homme et la femme se sont consommés comme des objets - et consumés à ce jeu qui semble facile et qui est souvent mortel. Ils n'ont pu dans cette ligne mythique se constituer comme sujets. Ils se sont pris dans un système. ..

L'enfant créé devrait pouvoir être assumé comme P.85 fruit d'un double amour, issu d'un couple et non perçu par chacun des partenaires comme arme contre l'autre ou menace pour lui-même. . thèmes de la mythologie grecque - Zeus tuant la femme enceinte de l'enfant qui le menace, les mères complices des fils pour châtrer ou tuer les pères - . dans le christianisme .. élision de l'Odipe et du père dans la naissance parthénogénétique de Jésus. .

L'histoire du sacrifice d'Abraham qui est l'histoire du non-sacrifice d'Isaac, est, dans un sens bien .. un « anti-Odipe ». . Le miracle ce n'est pas qu'Abraham ait obéi à l'ordre monstrueux de Dieu. Le miracle c'est qu'il ait entendu la seconde voix : « tu ne porteras pas la main sur cet enfant. » Le miracle c'est que dans le cycle « naturel » des meurtres odipiens se soit inscrite une force nouvelle capable de sortir l'homme de ses fatalités et de ses cercles. . « Je te recommande, Oh je te recommande l'enfant » Ces mots .. sont l'affirmation du vieil et fidèle amour contre le péril du meurtre et de la mort. .

. les thèmes odipiens relèvent en fait d'un déséquilibre mal perçu dans le couple qui les engendre.

le vrai « anti-odipe », celui des fatalités déjouées.

Acompléter..

Bienvenu sur notre première application nommé Eros.
Le module Eros est une bonne solution de remplacement à nos gribouillis parfois même de couleur fluo ou rouge dans nos livres qui pourtant nous sont si chère, les rendant ainsi peux partageable.
D'expérience, reformater mes notes sous forme écrite m'est bien plus porteur que de lire et même rechercher le livre ou j'y ai souligné ce que je cherche, celui-ci bien rangé « quelque part ». D'autant qu'il existe pléthore de crayon scanner qui font cela très bien pour nous.


Cette application a été développée en Oxygene pour dot net 4.0 en tant que module de NorpaNetl sous l'excellente base de données FirebirdSQL 2.5.2 par Tetrasys


Eros  est, actuellement, en lecture seul. Dans les futurs évolutions, les utilisateurs authentifié sur adhes.net pourront y partager (s'ils le désir) eux-mêmes leur notes. En attendant, il vous est toujours possible de me faire parvenir votre matériel sous format Excel ou autre, je me ferai un plaisir de les y encoder.