Terme à rechercher
Page 7 de 87 << < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 30 60 > >>

Libido

J'entends par libido l'énergie psychique.

L'energie psychique est l' intensité du processus psychique, sa valeur psychologique.

Toutefois il ne s'agit pas d'une valeur attribuée d'ordre moral, esthétique ou intellectuel; la valeur psychique correspond à la force déterminante dudit processus, qui se manifeste par des états définis ou "rendements psychiques".

Je ne conçois pourtant pas la libido comme une force psychique ainsi que parfois l'ont pensé à tort les critiques. Je n'hypostasie pas le concept d'energie; je l' utilise pour désigner des intensités ou des valeurs. La question de savoir s'il existe ou non une force spécifique d'ordre psychique n'a rien à voir avec le concept de libido. Dans mes travaux , le terme est souvent employé indifféremment pour celui d'énergie. ... T.P p.456

L'inconscient de l'individu au moyen de la croyance générale, bien qu'il dise clairement la vérité, fût repoussé. Cet étouffement consiste, psychologiquement parlant, en un retrait de la libido, ou énergie psychique.

La libido ainsi récupérée servait à l'élaboration et au développement de l'attitude consciente d'où sortit peu à peu une nouvelle conception du monde.

Les indéniables avantages ainsi obtenus consolident naturellement cette attitude.

Rien d'étonnant donc que notre psychologie se caractérise par une attitude de refus vis-à-vis de l'inconscient. p.58

L'obstacle refoule le courant de la vie. Chaque fois que se produit une accumulation de libido, disparaissent aussi les contrastes unis auparavant dans le flux continuel de la vie, pour apparaître désormais comme des adversaires prêts aux combats. Il s'est pris ensuite dans une lutte dont la durée et l' issue sont imprévisibles et, de l'énergie qu'ils perdent, se forment le tiers qui inaugure précisément la voie nouvelle. p.89

Conformément à la loi, quand l'homme est aux prises avec une tâche difficile qu'il ne peut remplir avec les moyens dont il dispose , la libido reflue automatiquement, il y a régression. La libido se retire du problème actuel, s'introvertit et anime dans l'inconscient une situation plus ou moins primitive analogue à la situation consciente, en même temps qu'une voie primitive d'adaptation.. p.181

L' état psychologique d'une concentration spécifique de la libido qui, par ses innervations débordantes provoquent un état général de tension donne un sentiment de gonflement. C'est pourquoi, dans le langage courant, on emploie volontiers pour désigner un tel état des images de débordement, de ne-plus-pouvoir -tenir, d'éclater ... "Celui dont le coeur est plein se répand en paroles" p.196

Tout phénomène énergétique comporte commencement et fin, haut et bas, chaud et froid, avant et après, origine et but ... il se déroule entre deux opposés. Le concept d' énergie est inséparable de l'idée d'opposition; il en est de même pour le concept de libido . Ses symptômes sont représentés directement par les opposés, ou se résolvent immédiatement en eux.p.197

La libido investie dans les instincts n'est disponible que partiellement, selon la mesure exacte de la force volontaire que représente la masse des énergies dont le moi dispose " librement".

La parole est considérée comme un mouvement créateur et extravertissant de libido ...p.199

L'identification à une fonction déterminée provoque aussitôt une tension contraire. Plus est violente la poussée unilatérale, c'est-à-dire plus est déchainé la libido qui la provoque, plus unilatéralité est démoniaque . L'homme parle alors de possession démoniaque ou d'action magique, alors qu'il est entraîné par sa propre libido déchaînée et non domestiquée. p.201

Nous observons et éprouvons sur nous-mêmes la force irrésistible avec laquelle la libido s'écoule vers l'intérieur ou vers l'extérieur et la force avec laquelle s'établit une attitude extra- ou introvetie .

La scission de la Libido, dès son apparition se fait entre deux courants qui altèrnent d'ordinaire, mais peuvent parfois aussi apparaître simultanément sous forme de conflits, l'un allant vers l'extérieur, l'autre vers l' intérieur. Ce que ces courants ont de démoniaque gît dans leur caractère indomptable et tout puissant ; on ne le remarque, il est vrai, que lorsque l'instinct du primitif a subi déjà une importante limitation qui gênent le mouvement contraire naturel et adapté contre l'unilatéralité, et que sa culture n'est pas assez avancée pour que la libido soit bridée au point de pouvoir participer librement et intentionnellement aux mouvements intro- et extravertissants. p.202

Ranimer des courants de vie, libérer la libido de ses entraves se produit par un acte rituel. Cette libération met la libido à la disposition de la conscience. Elle est domestiquée; on la fait passer d'un état instinct non domestiqué à un état de disponibilité. (Les images de la pluie peut indiquer une libération de libido) p.204

La libido, concept psychologique d'énergie, doit tout naturellement posséder ces attributs : l'idée d'énergie englobe eo ipso celle d'un cours dans une certaine direction, car le courant s'établit toujours de la plus haute vers la plus basse tension. Il en est de même du concept de libido qui ne prétend désigner que l'énergie du cours de la vie. Ses lois sont celles de l'énergie vitale. Concept énergétique, la libido est une formule quantitative des phénomènes vitaux qui présentent des différences d'intensité.

La libido, comme l'énergie physique, passe par toutes sortes de métamorphoses que nous font connaître les fantaisies de l'inconscient et les mythes. Ce sont en premier lieu des images des processus énergétiques de transformation qui obéissent naturellement à des lois, suivent une certaine voie de déroulement.

Cette voie indique la ligne ou courbe de l'optimum de dégagement énergétique et de productivité correspondante. Elle exprime donc l'énergie qui s'écoule et se manifeste. Elle est aussi le destin, dans la mesure où celui-ci dépend de notre psychologie; c'est la voie de notre destinée, de notre loi.

Le cours naturel de la libido c'est une obéissance totale aux lois fondamentales de la nature humaine et l'on ne saurait poser nul principe moral plus élevé que celui de l'accord avec les lois naturelles, dont l'harmonie oriente la libido vers l'optimum vital. Celui-ci n'est pas du coté de l'égoïsme brutal ; pas davantage dans une recherche effrénée de supériorité individuelle ..

L'optimum vital ne peut-être atteint que par l'obéissance au lois qui règlent le cours de la libido, qui font alterner systole et diastole, qui donnent la joie et fixent aussi la limite indispensable des devoirs individuels de la vie sans l'accomplissement desquelles on ne l'atteindra jamais. p.207

Lorsque la libido-Dieu, c'est-à-dire la projection de la survaleur, est reconnue les objets perdent de leur importance, et Dieu est considéré comme appartenant à l'individu: d'où une élévation du sentiment vital, une nouvelle possibilité de chute. p.240

Etre semblable à un enfant, c'est possédé une réserve de libido accumulée qui peut encore s'écouler.

La libido de l'enfant s'écoule dans les chôses; ils conquièrent ainsi le monde et peu à peu s'y perd lui-même parce que peu à peu les choses gagnent en valeur.

Puis apparaît la dépendance des choses. D'où la nécessité du sacrifice, du retrait de la libido, de la rupture des attaches.

C'est de cette façon que la doctrine intuitive du système religieux tente de rassembler l'energie: elle représente ce processus de rassemblement dans ses syndromes.

La plus value de l'objet en présence de la moins-value du sujet inverse la déclivité; le reflux de la libido vers le sujet aurait alors lieu si les forces conscientes ne s'y opposaient.

L'objectif des grandes religions "n'est pas de ce monde", ainsi est donné le mouvement de libido vers l'intérieur du sujet, donc vers son inconscient. Le retrait général et l'introversion de la libido y produisent une concentration que symbbolise "l'objet précieux", "la perle précieuse", "le trésor dans les champs". Ce champs est l'âme.

L'ame est la personnification de l'inconscient. En lui gît le trésor : la libido plongée ou engloutie par introversion.

Cette masse de libido est appelée " royaume de Dieu" union ou réunion constante à Dieu, vie dans son royaume, c'est-à-dire dans un état où une somme prépondérante de libido gît dans l'inconscient d'où elle détermine la vie consciente. La libido concentrée dans l'inconscient provient de l'objet, du monde dont elle déterminait autrefois la prépondérante.

Alors Dieu avait été "dehors", maintenant il agit du dedans...p.242

La naissance du symbole arrête la régression de la libido dans l'inconscient. La régression devient progression, le refoulement, flux. Ainsi est brisée la puissance attractive de la profondeur première.p.255

Il semblerait que la concentration de libido dans l'inconscient est un danger pour la vie consciente.

Plus la libido est investie dans l'inconscient, plus augmente l'influence, la possibilité d'action de l'inconscient : toutes les possibilités fonctionnelles réprouvées, usées, dépassées, pèrdues même totalement depuis des générations, s'animent pour exercer une influence grandissante sur la conscience en dépit de la résistance souvent désespérée de l'intelligence claire.

Le salut, c'est le symbole qui peut comprendre et unir en soi conscient et inconscient.

Alors que la libido dont dispose la conscience s'épuise peu à peu dans la fonction différenciée, qu'elle se reconstituent de plus en plus difficilement et de plus en plus lentement, les symptômes de désunion avec soi s'accumule, le danger grandit d'une inondation et d'une destruction par des contenus inconscients ...

Le danger vient de ce que la violence avec laquelle réapparaîssent tous les contenus psychiques (que leur incompatibilité avec les valeurs conscientes a fait refouler, le laid, l'immoral, le faux, l'inopportun, l'impropre..) emporte tellement l'homme dans l'eclat merveilleux de sa nouveauté qu'il rejette et oublie toutes les valeurs antérieures. p.257

Bienvenu sur notre première application nommé Eros.
Le module Eros est une bonne solution de remplacement à nos gribouillis parfois même de couleur fluo ou rouge dans nos livres qui pourtant nous sont si chère, les rendant ainsi peux partageable.
D'expérience, reformater mes notes sous forme écrite m'est bien plus porteur que de lire et même rechercher le livre ou j'y ai souligné ce que je cherche, celui-ci bien rangé « quelque part ». D'autant qu'il existe pléthore de crayon scanner qui font cela très bien pour nous.


Cette application a été développée en Oxygene pour dot net 4.0 en tant que module de NorpaNetl sous l'excellente base de données FirebirdSQL 2.5.2 par Tetrasys


Eros  est, actuellement, en lecture seul. Dans les futurs évolutions, les utilisateurs authentifié sur adhes.net pourront y partager (s'ils le désir) eux-mêmes leur notes. En attendant, il vous est toujours possible de me faire parvenir votre matériel sous format Excel ou autre, je me ferai un plaisir de les y encoder.