Terme à rechercher
Page 7 de 87 << < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 30 60 > >>

LE FEMININ DANS LE PATRIARCAT:

Dans notre civilisation, un des présupposés le plus largement répandus - plutôt relégué à l'arrière-plan de l'esprit que véritablement inconscient est le rapport traditionnellement établi entre le bien, l'activité, l'esprit et l'homme d'une part, et le mal, la passivité, la matière et la femme d'autre part. Déjà, dans le récit biblique, Adam dénonce Eve à Dieu comme étant responsable de la faute, car elle avait écouté le diable. Cette identification du mal et du problème que la femme pose à l'homme se rencontre sans cesse, et les hommes qui souffrent d'un complexe-mère négatif pensent fréquemment ainsi. Notre civilisation étant, pour une large part, patriarcale, ces idées demeurent au fond de bien des positions et des attitudes, tant sociales qu'individuelles.

.. un prêtre catholique.. : « Pourquoi y a-t-il toujours des problèmes avec les femmes ? » Sa remarque était provoquée par le fait qu'une fois de plus une de ses pénitentes avait tenté de le séduire au confessionnal en se comportant de façon révoltante ; c'était le genre de femme qui se promène ensuite en racontant partout que c'est le prêtre (ou l'analyste !) qui a cherché à la séduire, même s'il n'en est rien. Les prêtres portent la robe, ce qui proclame leur désir de ne rien avoir à faire avec le sexe et les femmes. Ce fait est ressenti comme un défi par certaines qui, dès lors, désirent les séduire et éveiller leur virilité. Mais, du point de vue du prêtre, il est évidemment exaspérant d'être sans cesse entouré de femmes hystériques. L'amour est généralement absent de ce genre de réaction, il s'agit bien plutôt d'une pulsion de puissance. Devant cela, le saint homme s'écrie : « Mon Dieu, ces femmes ! », mais ce qu'il ne voit pas, c'est qu'en portant cet habit tout en appartenant à un ordre patriarcal (à la tête duquel se trouve un pape sans équivalent féminin à ses côtés), il constitue en lui-même une sorte de déclaration de guerre envers l'élément féminin. Trois femmes qui s'étaient comportées de façon provocante dans de semblables circonstances avaient des rêves disant clairement qu'il devrait y avoir des prêtresses, ce qui montre bien qu'elles se sentaient insultées. . P.93 .

La situation de base était et reste donc foncièrement patriarcale. Aussi les femmes qui ne prennent pas la peine de réfléchir à ces conditions sociologiques, et celles qui ne s'en rendent même pas compte, les font leurs et sont affectées par un sentiment d'infériorité qui les rend amères et irritables, et qu'elles compensent en se montrant désagréables pour provoquer l'attention. Si l'on ne réussit pas à être normalement reconnu en tant qu'individu et à attirer l'intérêt d'autrui, on déclenche la colère pour se faire remarquer à tout prix ; en réalité, il s'agit d'une tentative légitime mais maladroite (parce que se sachant d'avance vouée à l'échec) pour réclamer le droit à l'existence.

Bienvenu sur notre première application nommé Eros.
Le module Eros est une bonne solution de remplacement à nos gribouillis parfois même de couleur fluo ou rouge dans nos livres qui pourtant nous sont si chère, les rendant ainsi peux partageable.
D'expérience, reformater mes notes sous forme écrite m'est bien plus porteur que de lire et même rechercher le livre ou j'y ai souligné ce que je cherche, celui-ci bien rangé « quelque part ». D'autant qu'il existe pléthore de crayon scanner qui font cela très bien pour nous.


Cette application a été développée en Oxygene pour dot net 4.0 en tant que module de NorpaNetl sous l'excellente base de données FirebirdSQL 2.5.2 par Tetrasys


Eros  est, actuellement, en lecture seul. Dans les futurs évolutions, les utilisateurs authentifié sur adhes.net pourront y partager (s'ils le désir) eux-mêmes leur notes. En attendant, il vous est toujours possible de me faire parvenir votre matériel sous format Excel ou autre, je me ferai un plaisir de les y encoder.