Terme à rechercher
Page 76 de 87 << < 30 60 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 > >>

Nains:

Les nains représentent l'invasion brusque et momentanée de petites impulsions inconscientes, qu'elles soient de nature affective et émotive, ou bien de nature plus intellectuelle.

Ces irruptions de l'inconscient ne sont pas encore humaines, ce ne sont pas des aspects de la conscience humaine, ce sont les premières palpitations de quelque chose qui a besoin d'acquérir la continuité pour que nous puissions l'appeler conscience ; ce sont des flammèches jaillissantes ici et là, mais non la lumière continue d'une lampe allumée.

Ce sont des « pré-formes », des formes non encore réalisées, de la conscience humaine.

Par rapport aux géants les nains, représentent plutôt les faibles petites impulsions dont le caractère est plus enjoué, parfois assez drôlatique ou grossier.

Les êtres créateurs, pour la plupart, s'amusent volontiers ; même pendant leurs loisirs, ils ont des idées originales et amusantes, et toutes sortes d'inspirations créatrices divertissantes.

Les nains représentent tout ce qui, même à une échelle modeste, s'apparente à une bonne idée.

Les idées créatrices ne sont pas nécessairement des idées géniales; elles peuvent être, tout simplement, de bonne solutions pratiques à de modestes problèmes.

Une personne qui bénéficie de ces inspirations aura la vie plus agréable et s'épargnera bien du travail et des difficultés.

Nombreuses sont les histoires qui racontent comment les nains viennent faire notre travail pour nous; celà est à prendre à la lettre, car toutes ces bonnes petites trouvailles épargnent en fait énormément de souci et d'effort.

Ce qui rend très difficile le commerce avec les nains - c'est-à-dire avec ces bonnes idées et ces impulsions créatrices que nous adresse l'inconscient -, c'est qu'ils sont petits et passent, de ce fait, facilement inaperçus.

Si vous vous observez - en particulier si vous êtes rationnel -, vous constaterez qu'il vous arrive fréquemment d'avoir une bonne idée ou une intuition à peine consciente, mais de la juger aussitôt absurde et donc de ne modifier en rien pour elle l'emploi du temps raisonnable que vous vous êtes fixé; vous l'avez réprimée ou négligée au lieu de la « cueillir » avec amour et vous regrettez de ne pas l'avoir fait, vous souvenant trop tard que vous aviez une solution à portée de main et l'avez laissée échapper.

Le nain s' est manifesté, mais, comme il était tout petit et n'a pas insisté vous n'avez fait aucun cas de son conseil.

Une telle attitude chagrine infiniment les nains.

Quelqu'un qui a pris l'habitude de ne pas accueillir les suggestions de son nain se trouve en très mauvaise posture.

On a fortement tendance à négliger les minuscules petites voix, les intuitions passagères ou les images qui se présentent spontanément à l' esprit, car on les juge sans importance.

Contrairement à la charge émotive excessive que dénote la présence des géants et des titans, les nains sont infiniment discrets, et il faut avoir le regard bien exercé pour déceler et recueillir leurs suggestions.

Les nains, comme la plupart des apparitons du même genre, portent habituellement des bonnets pointus, ce qui est en rapport avec le fait que ces personnages figurent des impulsions inconscientes porteuses d'une certaine charge dynamique qui leur est propre et qui est orientée vers la conscience.

Ces êtres à bonnet pointu représentent donc généralement des contenus de l'inconscient qu'il n'est pas nécessaire d' aller rechercher en profondeur; ils ont leur propre dynamisme et sont littéralement pointés en direction du seuil de la conscience.

Dès qu'une figure de l'inconscient montre ainsi le bout de son bonnet pointu, de son "pileus", vous n'avez nul besoin de fournir un gros effort, il vous suffit de prêter humblement l'oreille et elle vous révèlera ce qu'elle désire, car c'est en vertu d'une énergie qui lui est propre qu'elle aspire à la conscience.

Ces esprits sont en général accommodants, et il faut aller très loin pour rendre un nain négatif, contrairement à ce qui se passe dans le cas des géants qui exigent qu'on les traite avec beaucoup d' égards et de douceur - ou de ruse- si l'on veut qu'ils se comportent de façon à peu près correcte.

Il existe aussi des nains malicieux qui jouent des tours, non parce qu'on les tourmente, mais parce qu'ils sont pleins de malice.

Il est rare qu'ils se conduisent de façon destructive, mais ils adorent taquiner les humains.

Ils représentent ces impulsions enfantines autonomes qui ne sont pas vraiment créatrices.

Mais peut-être jouent-ils aussi leur rôle là où règne trop de tension ou de sérieux au niveau conscient; ce sont alors de petits serviteurs du dieu malicieux Mercure.

De telles impulsions peuvent être destructrices si elles vous écartent de votre but principal.

Se laisser exagérément distraire, de façon habituelle, par la présence des nains - si cela ne vient ni de la fatigue ni d'un état physique déficient - correspond à une concentration insuffisante de la conscience, à une faiblesse du moi demeuré infantile et superficiel.

Mais cela peut aussi être le signe que l'attention consciente est attirée par un contenu inconscient.

En ce cas, mieux vaut s' arrêter de travailler et consacrer un moment à l'imagination active.

Ces nains peuvent être néanmoins vraiment malfaisants ; ils appartiennent alors à la catégorie des petits diables.

On dit que cette coiffure pointue était celle des esclaves affranchis. Si les nains l'ont adoptée, ne serait-ce pas qu'ils figurent une pensée qui s' est libérée ?

Il existe une catégorie d'esprits qui n'ont qu'une jambe, qu'un bras, etc.; ces esprits sont particulièrement démoniaques en raison même de leur incomplétude.

Ces créatures inachevées représentent des aspects plus destructeurs, quoiqu'à une moindre échelle, que les créatures mythologiques fortement estropiées. Ces créatures incomplètes doivent être traitées avec grande prudence.

Elles sont souvent l'expression d'un aspect pathologique, d'impulsions dissociées, d'états schizoïdes.

Aussi les petits nains unijambistes noirs de Cornouailles sont appelés les « Frappeurs ».

Si on apprend à reconnaître les signes, on peut s'enfuir lorsqu'ils frappent; ils tiennent alors lieu d'avertissements et signalent le danger.

C'est à nous de savoir discerner, dans ce qui jaillit de l 'inconscient, l'impulsion constructive de l'impulsion destructrice, le phantasme intelligent du phantasme déviateur ou infantile qui brouille l'esprit et divise l'attention.

Il faut le "discernement des esprits".

Cette discriminadon nécessite une fonction de sentiment différenciée et juste.

Mythes de Création chap 10 von Frans

Bienvenu sur notre première application nommé Eros.
Le module Eros est une bonne solution de remplacement à nos gribouillis parfois même de couleur fluo ou rouge dans nos livres qui pourtant nous sont si chère, les rendant ainsi peux partageable.
D'expérience, reformater mes notes sous forme écrite m'est bien plus porteur que de lire et même rechercher le livre ou j'y ai souligné ce que je cherche, celui-ci bien rangé « quelque part ». D'autant qu'il existe pléthore de crayon scanner qui font cela très bien pour nous.


Cette application a été développée en Oxygene pour dot net 4.0 en tant que module de NorpaNetl sous l'excellente base de données FirebirdSQL 2.5.2 par Tetrasys


Eros  est, actuellement, en lecture seul. Dans les futurs évolutions, les utilisateurs authentifié sur adhes.net pourront y partager (s'ils le désir) eux-mêmes leur notes. En attendant, il vous est toujours possible de me faire parvenir votre matériel sous format Excel ou autre, je me ferai un plaisir de les y encoder.