Terme à rechercher
Page 46 de 87 << < 30 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 60 > >>

TRANSFERT ET INCESTE

J'ai noté plus haut que les contenus qui entrent dans le transfert étaient d'abord projetés, en règle générale, sur les parents et d'autres membres de la famille. Comme ces contenus sont rarement ou ne sont jamais dépourvus d'un aspect érotique ou proprement sexuel (en plus des autres facteurs dont il a été question ci-dessus), ils présentent un caractère nettement incestueux, et c'est ce qui a amené Freud à formuler sa doctrine de l'inceste. Le transfert exogame de ces contenus sur le médecin ne change rien à la chose. Celui-ci est inclus par la projection dans cette étrange atmosphère familiale incestueuse. P.31

Il en résulte nécessairement une intimité irréelle qui atteint de la façon la plus pénible le malade comme le médecin, et qui suscite des deux côtés des résistances et des doutes. . Toutefois, l'interprétation de ce fait reste, conformément à la nature de la chose, extrêmement sujette à controverse. S'agit-il d'un véritable instinct incestueux ou d'une variante pathologique ? Ou bien l'inceste est-il l'un des « arrangements » (Adler) de la volonté de puissance ? S'agit-il encore d'une régression de la libido normale à des stades infantiles par crainte d'une tâche vitale ressentie comme impossible ou bien l'imagination incestueuse est-elle seulement symbolique et due à la réactivation de l'archétype de l'inceste qui joue un rôle si important dans l'histoire de l'esprit ?

. La conception qui suscite sans doute le plus de scandale est celle selon laquelle l'inceste serait un authentique instinct. Mais si l'on considère l'existence quasi universelle du tabou de l'inceste, il est permis d'observer qu'en règle générale ce qui n'est ni désiré ni voulu n'a pas besoin d'être interdit. A mon avis, chacune de ces conceptions comporte une part de justesse, dans la mesure où les cas concrets présentent pour ainsi dire toutes les nuances correspondantes, mais selon des intensités variables. Tantôt c'est l'un de ces aspects qui prévaut et tantôt c'est l'autre. . Dans la pratique, toutefois, la façon dont on comprend cet aspect incestueux est de la plus haute importance. L'explication variera avec la nature du cas, le stade du traitement, les possibilités de compréhension et la maturité de jugement du patient.

L'existence de cet aspect incestueux ne soulève pas seulement une difficulté intellectuelle, elle signifie surtout que la situation thérapeutique se complique sur le plan affectif. Dans cet aspect incestueux se cachent en effet les sentiments les plus secrets, les plus pénibles, les plus intenses, les plus tendres, les plus pudiques, les plus angoissants, les plus bizarres, les plus immoraux, en même temps que les plus sacrés, ceux qui forment l'indescriptible et inexplicable plénitude des rapports humains et leur confèrent une force contraignante. Ils s'enroulent, invisibles, comme des tentacules de pieuvre, autour des parents et des enfants, et, dans le transfert, autour du médecin et du patient. Cette force contraignante se traduit par le caractère irréversible et obstiné du symptôme névrotique et par la manière désespérée de se cramponner au monde infantile ou au médecin. Le terme de « possession » caractérise sans doute mieux que tout autre cet état.

Cet effet considérable des contenus inconscients permet de conclure à l'énergie qu'ils renferment et à l'importance de leur action. Bien qu'ils possèdent tous, lorsqu'ils sont activés (c'est-à-dire quand ils se rendent observables), une énergie pour ainsi dire spécifique qui leur permet également de se manifester de façon universelle (par exemple le thème de l'inceste), cette énergie, dans des circonstances normales, n'est pas suffisante pour faire émerger à la conscience le contenu inconscient. Cela nécessite une certaine condition du côté du conscient. Celui-ci doit présenter un manque, sous forme d'une perte d'énergie.

Bienvenu sur notre première application nommé Eros.
Le module Eros est une bonne solution de remplacement à nos gribouillis parfois même de couleur fluo ou rouge dans nos livres qui pourtant nous sont si chère, les rendant ainsi peux partageable.
D'expérience, reformater mes notes sous forme écrite m'est bien plus porteur que de lire et même rechercher le livre ou j'y ai souligné ce que je cherche, celui-ci bien rangé « quelque part ». D'autant qu'il existe pléthore de crayon scanner qui font cela très bien pour nous.


Cette application a été développée en Oxygene pour dot net 4.0 en tant que module de NorpaNetl sous l'excellente base de données FirebirdSQL 2.5.2 par Tetrasys


Eros  est, actuellement, en lecture seul. Dans les futurs évolutions, les utilisateurs authentifié sur adhes.net pourront y partager (s'ils le désir) eux-mêmes leur notes. En attendant, il vous est toujours possible de me faire parvenir votre matériel sous format Excel ou autre, je me ferai un plaisir de les y encoder.