Terme à rechercher
Page 50 de 87 << < 30 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 60 > >>

Peur et Eros

(L' éros psychologiquement créateur est présent dans les moments de plénitude, dans l'écoulement initial de l'érotique et dans les mouvements vers l'âme, phalliques dans leur surgissement soudain....

Mais nous observons aussi le créatif dans le daimon lorsque nous ressentons le vide du besoin, la pauvreté de n'avoir rien à donner, de la fermeture, du refus prudent.

Démon et daimon ne font qu'un; si nous réprimons la pulsion, nous perdons aussi contact avec la voix- guide du daimon.

Socrate a rendu un culte à tous les éléments de l'amour et n'a cessé, toute sa vie, de rendre hommage à son pouvoir.

En acceptant le démonique, il resta en contact avec le daimon.

Il nous faut pour entendre le " non " inhibiteur accepter la pulsion, et celà nous laisse face à ce paradoxe : l'amour et la peur vont de pair...transforme la conscience de la psyché, la fait avancer avec prudence, crainte et joie, en lui donnant une attitude religieuse .)

La peur fait aussi partie de l'éros et s'exprime par le thymos, cette peur nous retient près de l'humble réalité ; c'est la crispation prudente qui inhibe la "superbia" et l' " euphorie " de l' Eros ailé et ascendant.

" Prudence", " lenteur ", " inaction " sont également des aspects de l'éros.

La peur, en tant qu'inhibition du démonique par le daimon, est le commencement de la psychologie.

Etant des formes de la négation par le daimon, rejet, impuissance et frigidité peuvent également faire partie de l'éros...

Confiance et doute, don et refus, ouverture et femeture, allée et venue, font partie des effets réciproques de l'éros de la psyché, chacun amenant l'autre à l'existence, depuis le plus timide flirt des enfants jusqu'au rythme des opposés dans le mysterium coniunctionis.

Le récit biblique fait de la peur le commencement de la sagesse ..

La peur n'est pas nécessairement quelque chose de mauvais, qu'il faut surmonter par le courage, ou du moins par un procédé instinctif de protection ; c'est bien plutôt quelque chose de juste, une forme de sage conseil.

L'évangile selon saint Jean( 1/4) nous a familiarisés avec l'idée que la peur est unie à l'amour comme à son ennemi.

L'amour attise la peur.

Nous avons peur d'aimer et peur dans l'amour, cherchant magiquement à nous le rendre favorable, en quête de signes, aspirant à être protégés et guidés.

Même si l'amant est aimé du monde entier, le monde entier craint les amants à cause de la destruction qui accompagne leur joie.

Psyché, prise de panique, veut se jeter dans la rivière, elle est sauvée par Pan, qui est à la fois la pulsion panique et celle, érotique, du bouc.

Eros apparait au niveau le plus profond de la peur ; se manifeste dans les copulations frénétiques en temps de terreur et de guerre ou dans les cauchemars érotiques provoqués par Pan.

La peur semble être une nécessité inhérente à l'expérience de l'éros ; là où elle est absente, on peut à bon droit douter de la pleine validité de l'amour -

Nous pouvons, grâce à cette peur, avoir confiance en l'éros.

L'instinct contient son autorégulation et l'éros son propre daimon.

La pulsion est freinée par les sages conseils de la peur qui élabore et ritualise ; si le daimon est dédaigné, la pulsion est bloquée au moyen le la névrose et du symptôme.

Même si cela était possible, nous n'avons pas besoin de contrôler la créativité psychologique à coups d 'étranglements prohibants du moi et de règles techniques ; le daïmon, si on lui fait confiance, est capable de la maitriser au moyen des inhibitions naturelles.

Encore faut-il en tenir compte : les recevoir, les écouter et les retenir ; il faut fixer notre attention sur ces crispations prudentes, sur cette froideur, en bref, sur ces avertissements.

L'éros n'a alors plus besoin d'être combattu, contrôlé ou transformé en quelque chose de plus noble. Son but, de toute façon, est toujours Ia psyché.

Bienvenu sur notre première application nommé Eros.
Le module Eros est une bonne solution de remplacement à nos gribouillis parfois même de couleur fluo ou rouge dans nos livres qui pourtant nous sont si chère, les rendant ainsi peux partageable.
D'expérience, reformater mes notes sous forme écrite m'est bien plus porteur que de lire et même rechercher le livre ou j'y ai souligné ce que je cherche, celui-ci bien rangé « quelque part ». D'autant qu'il existe pléthore de crayon scanner qui font cela très bien pour nous.


Cette application a été développée en Oxygene pour dot net 4.0 en tant que module de NorpaNetl sous l'excellente base de données FirebirdSQL 2.5.2 par Tetrasys


Eros  est, actuellement, en lecture seul. Dans les futurs évolutions, les utilisateurs authentifié sur adhes.net pourront y partager (s'ils le désir) eux-mêmes leur notes. En attendant, il vous est toujours possible de me faire parvenir votre matériel sous format Excel ou autre, je me ferai un plaisir de les y encoder.