Terme à rechercher
Page 79 de 87 << < 30 60 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 > >>

Ombre:

Symbolisée dans les contes par un être humain ou spirituel,ou sous une forme animale, elle est ici un personnage moralement inférieur, un tricheur.

Il manque d'argent, donc d'énergie vitale; il incarne une partie non vécue de la personnalité du héros, des qualités potentielles qui n'ont pu être intégrées ni intérieurement, ni dans ses actes.

Seule une attitude consciente et responsable est capable de transformer l'ombre en force amicale: donner tout ce qu'on possède pour inhumer le corps signifie qu'on se sent concerné par le problème et qu'on y consacre son énergie.

Ce qui permet d'une part au héros de se délivrer des interférences de l'ombre et d'autre part, en lui accordant une certaine place dans sa vie, il laisse l'ombre poursuivre ses propres desseins .

A ceux qui s'y refusent, l'ombre est traîtresse; elle vit d'expédients : elle mélange de l'eau au vin.

Malhonnête il cherche à gagner le maximum avec le minimum d'effort.

La faute de ce personnage est qu' il se dérobe devant l' effort; qu'il confond, dans la vie quotidienne le divin et l'humain, mélangeant ce qui devrait rester distinct.

Mêler serait encore excusable, mais sa malhonnêteté tient à ce qu'il fait passer ce vin pour naturel et inaltéré.

Ceux qui se laissent mener par leur ombre se trompent eux-mêmes et se persuadent que leurs motivations sont hautement morales, alors qu'en réalité elles dissimulent des désirs de puissance à l'état brut.

L'ombre mélange les chôses comme les faits et les opinions.

Si l'on unit de l'eau au vin, il faut le faire consciemment et non de façon hypocrite.

Il arrive souvent que l'ombre, s'empare d'une idée bonne en elle-même et la concrétise à un niveau archaïque et faux.

Si l'on est ignorant de son ombre elle falsifie la personnalité.

Chercher à obtenir un gain sans en payer le prix a des implications psychologiques.

Un manque d'énergie psychique crée une avidité qui conduit souvent Ies gens à tricher.

L'énergie se trouve emprisonnée dans des comportements dévorants.

L'ombre étant une part incomprise et repoussée de la psyché, se tue.

Si l'on pousse trop loin la répression de l'ombre ou que I'on soit trop intransigeant et sévère envers soi-même et pendant trop longtemps, le complexe non vécu meurt : c'est le but de l'ascétisme.

Lorsque le héros confie le cadavre à la terre,à la réalité concrète l'ombre se transforme : le problème de l'ombre existe toujours, mais il est vécu à un stade plus évolué.

La figure d'ombre a donc une fonction compensatrice et compIémentaire par rapport au héros.

On est réel que si l'on projette une ombre.

Elle plonge l'être humain dans l'immédiat des situations, ici et maintenant créant ainsi sa véritable biographie.

C' est l'histoire créée par l'ombre qui compte réellement.

Plus tard, lorsque l'ombre sera partiellement intégrée, le moi pourra contribuer lui-même à l'accomplissement de son destin.

Mais à ce moment, un autre facteur présent dans l'inconscient, le Soi assumera la plus grande partie de

cette fonction.

Bienvenu sur notre première application nommé Eros.
Le module Eros est une bonne solution de remplacement à nos gribouillis parfois même de couleur fluo ou rouge dans nos livres qui pourtant nous sont si chère, les rendant ainsi peux partageable.
D'expérience, reformater mes notes sous forme écrite m'est bien plus porteur que de lire et même rechercher le livre ou j'y ai souligné ce que je cherche, celui-ci bien rangé « quelque part ». D'autant qu'il existe pléthore de crayon scanner qui font cela très bien pour nous.


Cette application a été développée en Oxygene pour dot net 4.0 en tant que module de NorpaNetl sous l'excellente base de données FirebirdSQL 2.5.2 par Tetrasys


Eros  est, actuellement, en lecture seul. Dans les futurs évolutions, les utilisateurs authentifié sur adhes.net pourront y partager (s'ils le désir) eux-mêmes leur notes. En attendant, il vous est toujours possible de me faire parvenir votre matériel sous format Excel ou autre, je me ferai un plaisir de les y encoder.